gendarmerie

 

 

Pour l’essentiel, les jeeps de la Gendarmerie sont identiques à celles de l’armée de terre. Elles s’en distinguent souvent par un détail. Pour permettre aux gendarmes de conduite la tête haute tout en conservant leur képi, il a fallu rehausser la capote (additif au BT737 – montage de la bâche nylon avec rideaux et portières) par une planche de frêne de 50 mm de haut fixée sur le haut du cadre de pare-brise.

 

Les jeeps de la Gendarmerie ont un rôle de véhicules de liaison, de reconnaissance et radio au sein des diverses unités de Gendarmerie : Gendarmerie mobile, Prévôté, renseignements, etc.

 

Voir aussi

- quelques photos souvenirs reçues.

- la page sur la Gendarmerie Outremer dans les années 60 par Jean-Marc COQUIO

- la M201 21511 de Jacques DUMONT

 

 

Cliquez sur l’image pour zoomer sur cette M201 6V de 1956.

Equipements typiques des événements d’Algérie ►

-          le blindage Papillon modèle ARE-42 mis au point par l’Atelier de Construction de Roanne (ARE) en 1956

-          le coupe-fil en place sur le pare-chocs AV.

 

 

◄ Cliquez sur l’image pour zoomer sur cette M201 6V de début 1956.

 

Ces deux photos sont extraites du numéro spécial Gendarmerie Nationale de la Revue historique des armées de 1961.

▼ Photos : Emile PROTZ – la Locomotion en Fête – 2006 ▼

 

 

 

◄ Cliquez sur chaque couverture pour agrandir la photo

 

 

En haut : extrait d’un document d’étude de 1963 sur l’Escadron dérivé de gendarmerie mobile. La Jeep, ici une M201 de 1961, y est utilisée comme véhicule de liaison et radio. L’escadron dérivé comporte 4 jeeps radios (1 SCR608 sur la jeep du peloton hors rang, 1 SCR 300 sur chaque jeep des 1er, 2e et 3e pelotons).

 

 

Au centre : extrait d’un document d’étude de 1963 sur l’Escadron de renseignements de gendarmerie départementale. Les quatre (1 par peloton) sont utilisées comme véhicules de liaison et radios (1 AN/GRC9 sur la jeep du peloton hors rang, 1 SCR 610 sur chaque jeep des 1er, 2e et 3e pelotons).

 

 

En bas : extrait d’un document d’étude de 1970 sur le peloton d’automitrailleuses (Panhard AML60 et AML90) et de gendarmerie mobile. Le peloton comporte 5 jeeps (4 dans le groupe de soutien - moyens radio = 3 TRPP11, 1 TRPP11 et une dans le groupe de commandement - moyens radio = 1 TRVP11). Ici, deux jeeps encadrent un AML60 et un AML90.

 

Merci à Emile PROTZ pour les renseignements ci-dessus

 

 

16 avril 2011