Jeep aérolargable

 

 

 

Aérolargage : transport de troupes spécialisées ou de matériels dont la mise à terre se fait par un largage sur des zones généralement situées en territoire hostile in Objectif Doctrine n°37 p.10 (note n°7)

 

Parmi ces matériels, la Jeep est le véhicule d’assaut par excellence.

 

 

 

p. 198-199 du tome 2 du catalogue de l’exposition de Satory de 1967.

 

Sa transformation en véhicule aérolargable a été protocolisée en 1959 dans le TAP-3-E7 VLTT ¼ t-A « livraison par air de la Jeep conditionnée sur les plates-formes PA1 et PA2 », édition provisoire d’octobre 1959. Ce manuel concerne à la fois le VLTT de reconnaissance et le VLTT 106 SR. Son objet est la description de l’ensemble des opérations constituant la livraison par air, par parachutage à partir de l’avion NORD 2501, des jeeps type Willys MB et Ford GPW. Par extension, il concerne bien entendu la M201.

 

La MAT1000 (catalogue de documents techniques) définit dans son édition de 1971 (mise à jour n°3) :

 

Conditionnement (en vue du largage) du

Guide

Notice

- VLTT M201

2212/1

2248

- VLTT M201 106SR

2212/4

2248/1

- VLTT M201 (Radio)

 

2248/2

- VLTT M201 (ENTAC)

 

2248/3

- remorque ¼ T

2213/1

2257/1

 

Cette liste n’est pas exhaustive (exemple : apparition de la M201 MILAN en 1976). Par la suite, les numéros MAT ont changé pour la série des 9xxx (source MAT1000, édition de 1980). La M201 MILAN apparaît :

 

Conditionnement (en vue du largage) du

Guide

Notice

- VLTT M201 non spécialisée

9022/1

 

- VLTT M201 MILAN

9022/2

9172/2 (*)

(*) notice technique du conditionnement de la VLTT M201 MILAN avec lot de conditionnement LTCO11F1

 

 

Comment distinguer une jeep largable ? Essentiellement par 4 trous de 26 mm dans le plancher de la caisse de chaque côté des traverses gauche et droite au niveau de la traverse de support des boîtes de vitesses et de transfert. Ces trous servaient à la fixation des élingues de suspension.

 

Comment conditionner la jeep ?

 

Voir une série de 3 photos d’une Jeep (sur la droite) aérolarguée en Algérie et son déconditionnement après son posé. Cette Jeep est montée sur une plate-forme PA1.

 

 

Le matériel nécessaire au conditionnement d’une jeep sur plate-forme (lot LTCV4 pour PA2 lot LTCV5 pour PA1) est classé, d’après le rôle des éléments qui le composent, en ensembles qui sont :

 

-          la plate-forme (type PA1 ou PA2)

-          l’ensemble de suspension (élingues, drisses, etc.)

-          l’ensemble amortisseur (coussins, cales, etc.)

-          les brêlages (torsades de différentes longueurs, etc.)

-          les protections et fixations (tapis amortisseur, plaques de protection, traverses d’appui, etc.)

-          l’ensemble de déconditionnement (rampe de dégagement, coupe boulon, etc.)

-          les parachutes et accessoires (1 parachute libérateur et 3 porteurs et drisses)

 

 

 

20 juin 2010